Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En Pays d'Halatte
  • En Pays d'Halatte
  • : Blotti entre la vallée de l'Oise, le plateau Valois et le domaine de Chantilly, le pays d'Halatte est une contrée riche d'un patrimoine Historique et Forestier de près de 2000 ans. Nombre de villes et villages, de châteaux et monuments se sont développés autour de la forêt royale. Ce blog vous invite à découvrir cet endroit, moins exposé médiatiquement que les grandes régions touristiques, qui j'espère retiendra votre curiosité et votre intérêt...
  • Contact

Recherche

8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 17:00

Roberval est un petit village, d'un peu plus de 350 habitants, situé entre les communes de Villeneuve sur Verberie et Pontpoint. Traversé par le Rouanne (affluent de l'Oise), il se niche au pied du massif de la forêt d'Halatte. L'Autoroute A1 passe près de ce village également.

Inutile de vous brosser un historique complet de ce village (naissance officiel en 872), son histoire est savamment présenté par Jean-Marc Popineau sur le site internet de Roberval.

On peut s'arrêter sur quelques endroits intérêssants de ce village :

Le château actuel de Roberval date de la seconde moitié du XVIIIe siècle, mais d'autres châteaux ont été édifiés auparavant sur le site. Il y a également un joli colombier hexagonal à l'entrée du château.
C'est une propriété privée.

L'église Saint-Remy. Sa construction s'est étalée entre le XIIe (nef) et le XVIe siècle (choeur, clocher).


Le Lavoir de Fosse, dont la date de construction est inconnue, était destiné aux habitants de Fosse au XIe siècle (village disparu). Ce lavoir a été recouvert d'une charpente en 1881 et rénové en 1995.








La Balance de Roberval (6m de long pour 2.20m de haut) a été inauguré en 2005, en souvenir de la naissance de Gilles Personne (à Roberval en 1602), inventeur de la balance à deux fleaux.







Beaucoup de petites routes et de chemins permettent de visiter, à pied ou en vélo, ce tranquille village. Dommage que le Viaduc de l'autoroute A1, construit en 1964 et que je n'ai pas souhaité prendre en photo, défigure ce charmant coin...



Roberval a donné également son nom à une ville du Quebec, fondée en 1859, en mémoire de Jean-François de la Roque, sieur de Roberval.




Repost 0
Published by Pat en Pays d'Halatte - dans Villes et Villages
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 16:53
Le chemin Pontois est une petite route, le long de la Forêt d'Halatte, qui relie Villeneuve sur Verberie à Pontpoint, par l'ancienne église Saint-Pierre .

Près du hameau du Fond-Maillet, dominant la vallée de Roberval.

Une invitation à la ballade à vélo, même si c'est plutôt vallonné (mes jambes s'en souviennent...)






Repost 0
Published by Pat en Pays d'Halatte - dans Nature
commenter cet article
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 16:32


Ce magnifique manoir est situé sur l'ancienne paroisse de Saint Germain, rattachée à la commune voisine de Verberie en 1792.
Il a été construit en 1502 et restauré par le Baron Bich en 1967. On peut remarquer (à gauche de la photo) un pigeonnier carré du XVIe siècle.

Cette propriété privée est visible de la route, entre Rhuis et Verberie.

Repost 0
Published by Pat en Pays d'Halatte - dans Châteaux & Monuments
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 13:05

C'est sur son domaine du Moncel que Philippe le Bel décide de fonder, en avril 1309, une Abbaye Royale de Clarisses. Les religieuses de Sainte-Claire s'y installent en 1336. L'effectif des pensionnaires atteint le nombre de 60, fixé par l'acte de fondation. La première Abbesse, élue par ses pairs, sera Pernelle de Troyes.


En 1356, Jean II le Bon, le fils de Philippe VI de Valois, est fait prisionnier par les Anglais. Une forte rançon est exigée, les Clarisses dépouillent grandement leur monastère en vue de constituer cette rançon. Celles-ci se retrouvant en sérieuse difficulté financière, la commune de Pontpoint, avec qui elles entretiennent d'excellentes relations, décide de lui venir en aide en lui abandonnant la plus grande partie de ses droits en 1364.


En 1526, un incendie ravage les toitures de l'église, une partie des batiments ainsi que le cloître. La générosité du roi, François 1er, permet une restauration rapide.

En 1592, l'Abbaye, ainsi que le Château Royal, est pillée par les Ligueurs.

Après la Révolution, les dernières religieuses doit quitter l'Abbaye (1792). Celle-ci est mise en vente comme bien national, l'église est démontée pierre par pierre.


Durant le XIXe siècle, des marchands de vin utilisent les remarquables Celliers de l'Abbaye comme entrepots.

L'abbaye du Moncel sera classée Monument Historique en 1920. De 1923 à 1982, celle-ci sera utilisée comme petit séminaire puis comme établissement relogieux d'enseignement secondaire.

En 1984, le Club du Vieux Manoir prend en charge la restauration de l'Abbaye et du Château Royal.

Du 20 au 24 mai 2009, vont se dérouler les festivités commémorant les 700 ans de l'Abbaye.



Un des dortoirs de l'abbaye, avec sa charpente en chêne du XIVe siècle (fournie par la forêt d'Halatte).















Façade occidentale de l'Abbaye. Sur la gauche, les traces, au sol, de l'ancienne église démontée et de la porte d'accès (murée depuis) aux dortoirs.

Repost 0
Published by Pat en Pays d'Halatte - dans Châteaux & Monuments
commenter cet article
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 17:13
Une attraction, avec son physique de "mannequin" qui se remarque de loin dans la région, 3m de hauteur pour 2,30m de large. C'est la Demoiselle de Rhuis.


Cette Demoiselle, tout de grès vétue, est la seule rescapée d'un groupe de pierres levées édifiées au temps du néolithique et qui permettait de tracer une limite entre plusieurs communautés.

Située en plein champ, sur la rive gauche de l'Oise, vous pouvez l'admirer sur la route D123 qui relie Rhuis à Verberie.

Repost 0
Published by Pat en Pays d'Halatte - dans Photos
commenter cet article
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 16:42
Surtout connu pour son abbaye royale, le site du Moncel, situé sur la commune de Pontpoint, a d'abord été un terrain, de plus de 10 hectares, appartenant au XIIIe siècle à la famile de Remy, vieille famille de l'Oise.

Philippe de Remy, sir de Beaumanoir, né dans les années 1250 et nommé Bailli de Senlis par Philippe IV Le Bel, décide d'y faire construire un manoir vers 1290.

Philippe de Beaumanoir meurt, à l'âge de 46 ans, en 1296 lourdement endétté. Le trésor royal, figurant au premier rang des créanciers, en profita pour réclamer l'attribution du Moncel. Philippe Le Bel put en prendre possession en 1306 et fit transfomer le Manoir en résidence royale. Il fît ajouter, par exemple, les quatres tours, dont deux subsistent encore de nos jours.

Philippe Le Bel a résidé de 1309 à 1313. C'est au cours de l'une de ses chasses dans la forêt royale voisine, la forêt d'Halatte, que celui-ci fût victime d'un accident de cheval en octobre 1314. L'infection de sa jambe brisée causa sa mort, en novembre 1314, à Fontainebleau.

                                                Philippe IV Le Bel             Philippe VI de Valois

Un autre roi, Philippe VI de Valois, y sejourna longuement entre 1326 et 1346, en compagnie de son épouse, Jeanne de Bourgogne, et de son fils, le futur Jean II le Bon. Les monarques suivants se firent plus rares, manifestant moins d'intérêt au château royal. On note les passages de Louis XI dans les années 1474 et 1475, Henri III en 1576.

Les deux tours de Fécamp doivent peut-être leur nom à un de leur Capitaine qui en assurait
la garde vers 1615, Jehan de Fescan

Peu entretenu ensuite, le manoir royal se dégrada rapidement. Louis XIV, en 1709, se laissa convaince par les nonnes de l'Abbaye voisine de leur abandonner le château pour le démolir et en vendre les pierres. Seules, les deux tours encastrées dans le mur d'enceinte furent épargnées. Au XIXe siècle, un marchand de vin qui a fait l'acquisition des terres du Moncel fait construire un corps de Logis entre les deux tours.

A suivre, un prochain article, l'Abbaye Royale du Moncel...



Repost 0
Published by Pat en Pays d'Halatte - dans Châteaux & Monuments
commenter cet article
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 19:17
Hier...

Place de Brasseuse, début XXe siècle, avec son abreuvoir

... et aujourd'hui.

Place de Brasseuse, en 2009

Le village de Brasseuse (Braii silva), appartenant au canton de Pont Sainte Maxence, doit sa création, courant XIIe siècle, même époque que Villeneuve sur Verberie, à la suite de défrichements, à l'initiative des Bouteillers de Senlis.
Repost 0
Published by Pat en Pays d'Halatte - dans Villes et Villages
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 19:00
Une nouvelle saison de chine a débuté en Picardie, voilà revenu le temps des découvertes, des trouvailles dans nos brocantes et foires régionales. Parmi les nombreuses manisfestations, sont mises en avant celles qui s'ouvrent, en mai, dans le Pays d'Halatte et ses environs.

* Vendredi 1er mai : Senlis, quartier Bon Secours, 70 exposants

* Dimanche 3 mai : Verneuil en Halatte, + de 300 exposants


* Vendredi 8 mai : Chamant, 300 exposants
                             Nery, 50 exposants





* Samedi 9 mai : Lacroix St Ouen, Maison de la culture-1ere bourse aux collections (9h-17h)


* Dimanche 10 mai : Senlis, espace Saint-Pierre, 24ème salon de la carte postale




* Dimanche 17 mai : Pontpoint, 40 exposants
                                Crepy en Valois, 18 exposants


* Jeudi 21 mai : Venette, 180 exposants

* Dimanche 24 mai : Rocquemont, 70 exposants

* Dimanche 31 mai : Senlis, Rond-point du Cerf, 100 exposants

Bonne chine!


Repost 0
Published by Pat en Pays d'Halatte - dans Manifestations - brocantes...
commenter cet article
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 13:13
... dans Senlis


La Nonette coule paisiblement, près du passage des Carmes, le long de l'ancienne fortification médiévale du XIIIe siècle.

Repost 0
Published by Pat en Pays d'Halatte - dans Nature
commenter cet article
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 12:36
Monument incontournable de Senlis, visible de loin depuis la plaine, la Cathédrale Notre Dame, bâtie sur un premier édifice religieux, est une des toutes premières Cathédrales Gothiques et une des plus petites de France (70m de longueur pour 19m environ de largeur).


Elle fut entreprise, à l'initiative de l'évèque Pierre (1134-1151) puis par son successeur l'évèque Thibault (de 1150 à 1155) et reliée à l'enceinte Gallo-Romaine (presque totalement disparue au 17e siècle) au niveau des deux chapelles situées au nord-est.


Le choeur est vouté vers 1167-68, les deux premiers étages de la façade occidentale sont achevés vers 1170. La nef est raccordée au choeur vers 1175. L'edifice tout entier est vouté vers 1180.

Le 16 juin 1191, la Cathédrale, dont il reste encore la partie supérieure des tours de façade à achever, fut consacrée par Guillaume aux blanches mains, Archevèque de Reims.


Vers 1240, est adjoint un transept avec collatéraux ainsi que la flêche de pierre, haute de 78m, sur la tour sud-ouest de la façade occidentale.

En 1504, la foudre tombe sur l'edifice provoquant un gigantesque incendie des combles, l'effondrement des voutes et la fonte des cloches. De grands travaux de réparation et de reconstruction (les nouvelles voutes sont portées de 18 à 24m de hauteur) dureront jusqu'en 1560.













En 1671, après la destruction d'une partie du rempart Gallo-Romain et de la tour qui abritait chapelle Saint-Michel, fût élevé à la place l'actuel chapelle du Sacré-Coeur.

La période de la Révolution apporte, malheureusement, son lot de dégradations.

La Cathédrale Notre Dame de Senlis est classée monument historique en 1837.





Repost 0
Published by Pat en Pays d'Halatte - dans Châteaux & Monuments
commenter cet article