Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En Pays d'Halatte
  • En Pays d'Halatte
  • : Blotti entre la vallée de l'Oise, le plateau Valois et le domaine de Chantilly, le pays d'Halatte est une contrée riche d'un patrimoine Historique et Forestier de près de 2000 ans. Nombre de villes et villages, de châteaux et monuments se sont développés autour de la forêt royale. Ce blog vous invite à découvrir cet endroit, moins exposé médiatiquement que les grandes régions touristiques, qui j'espère retiendra votre curiosité et votre intérêt...
  • Contact

Recherche

2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 16:42
Surtout connu pour son abbaye royale, le site du Moncel, situé sur la commune de Pontpoint, a d'abord été un terrain, de plus de 10 hectares, appartenant au XIIIe siècle à la famile de Remy, vieille famille de l'Oise.

Philippe de Remy, sir de Beaumanoir, né dans les années 1250 et nommé Bailli de Senlis par Philippe IV Le Bel, décide d'y faire construire un manoir vers 1290.

Philippe de Beaumanoir meurt, à l'âge de 46 ans, en 1296 lourdement endétté. Le trésor royal, figurant au premier rang des créanciers, en profita pour réclamer l'attribution du Moncel. Philippe Le Bel put en prendre possession en 1306 et fit transfomer le Manoir en résidence royale. Il fît ajouter, par exemple, les quatres tours, dont deux subsistent encore de nos jours.

Philippe Le Bel a résidé de 1309 à 1313. C'est au cours de l'une de ses chasses dans la forêt royale voisine, la forêt d'Halatte, que celui-ci fût victime d'un accident de cheval en octobre 1314. L'infection de sa jambe brisée causa sa mort, en novembre 1314, à Fontainebleau.

                                                Philippe IV Le Bel             Philippe VI de Valois

Un autre roi, Philippe VI de Valois, y sejourna longuement entre 1326 et 1346, en compagnie de son épouse, Jeanne de Bourgogne, et de son fils, le futur Jean II le Bon. Les monarques suivants se firent plus rares, manifestant moins d'intérêt au château royal. On note les passages de Louis XI dans les années 1474 et 1475, Henri III en 1576.

Les deux tours de Fécamp doivent peut-être leur nom à un de leur Capitaine qui en assurait
la garde vers 1615, Jehan de Fescan

Peu entretenu ensuite, le manoir royal se dégrada rapidement. Louis XIV, en 1709, se laissa convaince par les nonnes de l'Abbaye voisine de leur abandonner le château pour le démolir et en vendre les pierres. Seules, les deux tours encastrées dans le mur d'enceinte furent épargnées. Au XIXe siècle, un marchand de vin qui a fait l'acquisition des terres du Moncel fait construire un corps de Logis entre les deux tours.

A suivre, un prochain article, l'Abbaye Royale du Moncel...



Partager cet article

Repost 0
Published by Pat en Pays d'Halatte - dans Châteaux & Monuments
commenter cet article

commentaires

fredo 24/05/2009 22:33

On apprend plein de chose sur ton blog !

fredo 24/05/2009 22:32

On apprend plein de chose sur ton blog !

ambre 04/05/2009 19:03

Super !! j'ai hâte de le lire !!

ambre 04/05/2009 19:02

Super !! j'ai hâte de le lire !!

Jackie 03/05/2009 19:25

Merci pour cette " leçon " d'histoire.
Bonne soirée
Jackie

Pat en Pays d'Halatte 04/05/2009 13:00


Bonjour Jackie. Oh, non, certainement pas une "leçon". Je n'aurais pas cette prétention.
Juste un peu passionné...
Bon début de semaine.